"La peinture est plus forte que moi, elle me fait faire ce qu’elle veut "
PABLO PICASSO


Après l’obtention du diplôme des beaux-arts de l’école de Mâcon, j'ai enseigné l’art plastique en cycle secondaire puis je me suis spécialisée dans l’art thérapie.
.
Je suis mère de deux enfants Mathieu et Adeline.
.
Aujourd’hui je suis PEINTRE à part entière.
Le noir et blanc s’impose : une quête de lumière, une recherche d’absolu.
Puis les couleurs réapparaissent, diffuses, pour laisser place à des transparences.


"Je ne sais pas ce que je cherche c’est ce que je fais qui m’apprend ce que je cherche"
PIERRE SOULAGES

 

Aujourd'hui je peins de l'huile sur papier (tout en poursuivant la toile)

C'est un travail de toute une vie, une recherche permanente, ma PROPRE TECHNIQUE à l'huile, de pigments venant de Marrakech entre autre, afin de tendre vers une ligne, un graphisme, une transparence de plus en plus épurés, aériens.

 

Aller à l'essentiel en opposition à la surabondance.


NU compagnie laboratoire  www.compagnienu.fr
Merci Christian, François, Marc, Jérome pour notre rencontre si riche, profonde, émouvante, VRAIE ce 13 mai 2010 et ... votre  pièce extraordinaire, bouleversante, talentueuse   " PEINDRE ".


"La LIBERTE est la seule référence pour un artiste" AURELIE NEMOURS
AURELIE NEMOURS


"Mon besoin structurel de SOLITUDE et de SILENCE"
PIERRE SOULAGES


La peinture alors souligne la texture au lieu de la recouvrir. Il indique à la couleur ses chemins, il la contient, l'absorbe ou la repousse. Il implique un singulier mélange de préméditation et de hasard, de construction et d'improvisation, de confiance et d’abandon que de savoir.
La peinture se dépose selon l'insistance ou la retenue du pinceau.
La peinture s'abandonne au papier, n'autorisant guère le repentir, elle constitue une sorte d'événement pictural absolu, primaire et immédiat.


Disciple intemporelle de ZAO WOU KI, Pierre SOULAGES, Jean DEGOTTEX, mon parcours m’a permis de grandes, d’heureuses rencontres indispensables à ma construction :

ZAO WOU KI  en ce mois de décembre 2004, si délicat, malicieux, quelques mots, quelques sensations suggérées au milieu d’immenses éclats de rire.

 

TINY, LA FEMME DU PEINTRE JACQUES LABRUNIE (la nièce de Coco Chanel) qui m’a accueillie dans son atelier où je me suis nourrie de sa poésie, de la pureté de ses blancs.

 

CHARLELIE COUTURE, MICHEL GRANGER, qui m’accompagnent de leur présence, leur fidèle, sincère et précieuse Amitié.

GERARD GAMAND rédacteur en chef du magazine international de peinture, magnifique rencontre hypersensible, d'une grande qualité d'écoute, de culture picturale, musicale ...  AZART n° 33

 

CHRISTIAN CHAVASSIEUX écrivain, expert en Art, d'une très grande sensibilité, un humaniste hors du commun ...

 

VINCENT CROUZET galerie PIKINASSO à ROANNE qui m'accompagne, me guide avec beaucoup de justesse, gentillesse et d'écoute.

 

ZEEV GOURARIER conservateur général du patrimoine.

 

BRIGITTE BOURET conservateur en chef du patrimoine.

 

© 2015 by Rémi Gachon / Wix.com / 0671151969 / remi.gachon@laposte.net